Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Date d'inscription : 10/03/2017
Messages : 24
Date de naissance : 28/07/1989
Age : 27

Identité du personnage
Nom du personnage: Shaïna
Métier principal: Aubergiste
Métier secondaire: Tanneur décorateur
Voir le profil de l'utilisateur

Alcibié, guerrière Amazone

le Sam 11 Mar - 12:06




Nom du personnage :
Alcibié

Age :
21

Ethnie :
Himélienne

Religion :
Crom

Alignement :
Neutre bon

Métier :
Guerrière tribale / Ebéniste





Taille :
1 m 61

Poids :
55 Kg

Apparence :
Alcibié est une belle jeune femme à la stature athlétique, aux yeux verts et aux cheveux châtain clair en queue de cheval.

Personnalité :
Comme le reste de sa tribu, loyale et altruiste envers ses proches, impitoyable et cruelle envers ses ennemis. Alcibié est une âme intègre mais dont le système de valeur est propre à sa culture d'origine. Elle considère ainsi que les hommes, malgré certaines qualités, ne sont pas apte à gouverner une communauté avec sagesse et doivent s'en remettre à la volonté des femmes. Dans son village natal, le viol est un crime odieux qui mérite une mort particulièrement lente et douloureuse.




Alcibié est issue d'une grande tribu Amazone vivant recluse dans les montagnes du Mont Himélien. En tant que jeune guerrière de la tribu elle sait manier l'arc et la lance, aussi bien pour la chasse au gibier que pour la chasse à l'homme. Bien que sa tribu soit refermée sur elle même, elle n'est toutefois pas complètement hermétique aux marchands et aux étrangers de passage. Par exemple il y eu cet homme blessée qu'Alcibié et ses compagnes ont secouru des griffes de la nature. Un chasseur du Nord qui part ses histoires a donné le goût de l'aventure à la jeune femme. C'est ainsi qu'elle quitta ses sœurs et frères pour suivre un inconnu à travers le monde.
avatar
Date d'inscription : 10/03/2017
Messages : 24
Date de naissance : 28/07/1989
Age : 27

Identité du personnage
Nom du personnage: Shaïna
Métier principal: Aubergiste
Métier secondaire: Tanneur décorateur
Voir le profil de l'utilisateur

Home Sweet Home

le Mar 6 Juin - 20:19
Le premier réflexe d'Alcibié fut de se retourner. Son second fut de prendre une profonde inspiration tout en fermant les yeux. Elle tremblait. Ce vent sec et glacial était si bon. Elle profita de cette instant de douceur avant de rouvrir les yeux. Face à elle s'étendait une vallé verte et fertile. Un mince cours d'eau sauvage et turbulent s'écoulant au fond de cette vallée paisible. On pouvait distinguer quelques structures en bois aux abords des quelques bosquets. Alcibié fronça les sourcils,  elle n'apercevait aucune âme qui vive, celà n'était pas normal en cette époque de l'année. Elle se retourna de nouveau pour faire face à une majestueuse montagne, le sommet blanc d'une neige éternelle. C'est cette montagne qu'elle a vue à travers le portail. Cette montagne au pied duquel trône la seule et unique citée des Amazones recluses du mont Himélien. Il suffirait de franchir cette colline à gauche pour pouvoir voir les dômes couleur jade des temples et des entrepôts.

Alcibié commença l'ascension de la colline, désormais certaine d'être rentré chez elle. Pourtant ses pensées étaient focaliser sur son passé et sur ses choix. Elle pleurait encore ses pertes, mais c'était  la culpabilité qui rongeait son cœur. Avait t'elle eu raison de déposer Harya avant de franchir la barrière. Aurait t'elle du rester et trouver un moyen d’emmener Akhoris avec elle. Elle ne cessait de se répeter qu'Harya préfère surement vivre sur les terres de l'exil avec Akhoris et Settenuaet. Quant  à sa promesse envers Akhoris, celle-ci n'était valide que si Settenuaet décidait de l'abandonner. Akhoris aurait eu sa place ici, mais elle n'a pas osé prendre le risque. Ai-je été lâche ? Elle repoussa peu à peu ses doutes et ses réflexion en admirant le magnifique paysage qui s'étendait autour d'elle. C'est alors que de nouvelles question firent surface. Comment les protections magique de ce domaine ont été percées, l'amenant directement ici prêt du cœur de sa nation ? Pourquoi la vallée semble vide alors qu'on est en pleine période de chasse et de cueillette ?

Comme la guerrière si attendait, ce ne fut pas long avant que trois flèches sifflent et se plante à ses pieds. Elle déposa alors son trident et son arc, retira son casque puis leva les mains en l'air. Elle exécuta alors le salut propre à son peuple face à la dizaine d'ombres dissimulées.

Je me présente à vous mes sœurs. Mon nom est Alcibié, fille du clan Thorin. Apprenti guerrière de la maison de Delmera. Je rentre d'une errance longue de 7 ans.

Après quelques secondes de silence. Une femme armée d'une arc et d'une lance apparut derrière un rocher, une cape recouverte de brindille sur les épaules et le visage recouvert de peinture grise et brune.

Je te salue ma sœur. Mon nom est Iané, fille du clan Kanmalou. Guerrière chasseresse de la maison de Tuskon. Je commande cette unité.

Alcibié sourit et s'éloigna de ses armes.

La loi exige que vous me neutralisiez et m'interrogiez. Je me rend sans résistance mes sœurs. Je ne suis ni une usurpatrice, ni une furie rouge.

Alcibié s'allongea ventre au sol et les mains dans le dos. Son interlocutrice s'avança en déliant une corde, prudente, craignant un piège. Elle noua avec fermeté les mains de l'intruse. Elle l'aida ensuite à se relever. Les deux femmes se firent face tandis que le reste des chasseresses sortirent de leur cachette.

C'est vraiment toi Alcibié. Espèce d'idiote pourquoi tu ne t'ai pas annoncé au col. Et d'abord comment as tu fais pour tromper la surveillance de nos unités ?

Ce n'était pas volontaire, je ne pensais pas que cette magie serait capable de percer le voile de la Déesse.

T'es allégations sont très grave Alcibié. En temps de paix cela aurait déjà paru suspect, mais as tu conscience que nous sommes en pleine guerre.

Le silence contrit d'Alcibié parla pour elle.

Les soldats et les prêtres du roi démon sont a nos portes. Le situation est si grave que même les moines guerriers du mont Thaô se sont impliqués en s'alliant à nous.

Alors je rejoindrais vos rangs une fois que les Matriarches m'auront interrogée. Nous vaincrons les hordes du Meru. Je suis heureuse de te revoir Ianée, sache que malgré mes blessures et mes pertes, je n'ai pas dévié de la route que j'ai choisi. Qu'en est t'il de toi ?

Iané sembla hésiter un instant avant de répondre.

Arr tant pis pour le protocole.

Soudainement elle enlaça sa sœur entravée et l'embrassa avec passion.

Tu m'as tellement manqué Alcibié.

Vous aussi vous m'avez manqués, ces montagnes, nos sœurs, toi et Andrasté.

Iané afficha alors un air sombre.

Andrasté est morte.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum