Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Date d'inscription : 14/04/2017
Messages : 5

Identité du personnage
Nom du personnage: Hua
Métier principal: Forgeron
Métier secondaire: Ebeniste mobilier
Voir le profil de l'utilisateur

La fin du Grand Khan

le Lun 19 Juin - 10:03
Hua avait revêtu une longue robe blanche, ce qui est rarement bon signe pour qui connaissait la culture de son peuple, couleur du deuil et de la mort et elle était affairée à amasser un solannel bûcher aussi démeusuré que l'égo de celle qu'il était censé brûler.Elle le faisait dans ce plus grand silence teinté de respect et de quasi méditation qu'elle affectionnait.

Les différents esclaves étaient rassemblé devant  l'autel funeste de leur ancienne maitresse.
Hua etait elle une maitresse dure mais elle l'était aussi avec elle même, travaillant autant que le plus acharné d'entre eux.Beaucoup l'estimaient.
Elle s'adressa longuement à eux.


"J'ai été esclave avant que ma dame ne m'affranchisse à mes 15 ans... il n'y aura pas d'esclaves ici.Il y'a des lames que votre travail a contribué à forger contre le ratelier la bas, prenez en une et tentez votre chance pour ceux qui le désirent."

"Je conduirai ceux qui veuient rester vivre de leurs mains plutôt que de leurs lames en lieu sûr auprès de messire Jorghan qui les protégera car je n'ai aucun avenir que je vive ou non.L'Empereur de l'Au dela attends"

"Ma dame est morte du fait de mon échec, par mon manque de prévoyance et de vigilance.Je me dois de racheter cette faute pour être digne des Ancêtres benis.il n'y a pour cela que deux moyens.Vivre et expirer cette faute dans cette vie et me racheter rituellement dans la mort"
"Pour vous qu'importe, je serai morte à vos yeux.Que vos dieux vous protègent"

Elle s'inclina, allant s'installer sur les talons devant le bûcher.Trois restèrent,  trop peu combattants pour espérer survivre dans le désert sans la protection d'Hua, les autres s'armant et pîllant Angara sans que Hua ne fasse un geste pour les en empêcher mais tous évitèrent de toucher aux affaires de la dame, ce serait signer leur perte, ils le savaient.
Hua resta ainsi en plein soleil jusqu'au soir avec ce stoicisme que cultivent les siens puis se redressa enfin.
Le bûcher était prêt à conduire Boria vers sa dernière demeure.Elle resta veiller les flammes qui percèrent la nuit avec la seule compagnie de Jorghan venu rendre hommage à sa dame, digne et silencieux.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum