Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Date d'inscription : 31/01/2017
Messages : 129
Voir le profil de l'utilisateurhttp://mysteresterresexil.forumactif.com

Des heures de chaos

le Ven 14 Juil - 3:56



"Heyho les jambons !


Comment ça? Oui, j'adore les jambons, surtout quand ils courent dans tous les sens, avec un peu d'assaisonnement. Un assaisonnement de BOUM ! et de BAM ! Bon, c'est sur qu'il faut le mériter, un jambon. J'ai perdu Josianne, Cacahouette, et Fleur. AAaahh Fleur, c'était une sacrée dur à cuir. Son sacrifice n'en restera pas vain. Ces trois femmes ont eu plus de courage que cinquante paires de couilles réunies ! Rolala, si vous aviez vu ça ! Ces BOUM ! Ces BAM ! Tout cela issu d'un mécanisme fait de bois et de fer. Quoi? Comment? Ah mais oui, les jambons ont vu ça ! Forcément ! Ils étaient là pour recevoir les petites boules de Pablo. D’ailleurs, si l'un d'entre vous a trouvé le boulet dans son mur qui a un cœur gravé avec un P + V, prière de le ramener au numéro 1 de la rue du pavillon. Je lui ferais un bisous. Et je lui donnerais un bon coup de pied dans les valseuses. Mais il restera en vie ! Promis !


Bon, vous imaginez bien que c'est qu'un début einh? Vous savez, Pablo il est pas du genre à commencer un truc, et de ne pas le terminer. Et puis que c'est beau de voir tout ce beau monde jurer dans la nuit. Ça me rappelle les jours des macabés, quand il y a les pleureuses qui rentrent en communion.


Je crois que j'ai rien oublié, encore une fois. Bisous partout. Ah, et pensez à combler les trous, il parait que les courants d'air c'est pas bon pour les oreilles.


Pablo <3 ."

---


Les dernières heures ont été rudes pour les cités et villages des terres d'exiles. Une attaque combinée de la Main Noire a amené destructions et morts sur de nombreuses places fortes. Pablo semble gagner en puissance, alors que les cités religieuses et les cités des exilés, divisés, peinent à assurer la moindre offensive contre cette menace qui n'a jamais été aussi grande.

Il est dit que les heures qui ont suivi ont été le théâtre de nombreux pillages. L'un d'eux fait particulièrement écho sur les terres d'exil : La citadelle de la Circaète aurait été mises à sac par un pillage rapide et efficace de trois individus, dont deux portaient une tenue aussi noire que le charbon. Le dernier semblait être un homme à la peau blanche, couvert par une armure intermédiaire et un casque empêchant de l'identifier. Les pertes matériels et humaines seraient nombreuses.
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum